DÉPLOIEMENT DE LA STRATÉGIE GLOBALE DE GESTION DES EAUX PLUVIALES : DES ACTIONS CONCRÈTES POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE DANS VILLE-MARIE

Sujet : CPG

MONTRÉAL, le 10 juill. 2024 /CNW/ – La mairesse de Montréal et de Ville-Marie, Valérie Plante, a présenté hier, lors du conseil d’arrondissement, le plan de déploiement des interventions prévues en 2024 dans le cadre de la stratégie globale de gestion des eaux pluviales de l’Arrondissement. Cette stratégie est mise en place pour faire face aux défis occasionnés par les changements climatiques, notamment l’intensification des fortes pluies qui ont des impacts importants sur le territoire, plus précisément dans le district de Sainte-Marie.

« Les pluies abondantes et les événements climatiques extrêmes sont de plus en plus fréquents et les conséquences affectent lourdement la population aux quatre coins de la ville, particulièrement dans Sainte-Marie. Même si aucune solution unique permet de réduire le risque à zéro, nous poursuivons nos efforts pour améliorer la situation et mettons en place de nouvelles mesures pour soulager la pression que subit le milieu. Dans les prochaines semaines, nous allons entamer les travaux pour la confection de nouveaux aménagements résilients aux inondations avec l’implantation de trottoirs « éponges » dans la rue Hogan, la réalisation d’une première ruelle « éponge » (La ligne verte), ainsi que des interventions sur les égouts du boulevard De Maisonneuve Est. Nous demeurons engagés à poursuivre nos efforts pour rendre le secteur de Sainte-Marie plus vert, sécuritaire et résilient à la hauteur des ambitions des résidentes et résidents », a déclaré la mairesse.

Ainsi, une gestion intégrée et innovante des eaux pluviales fait désormais partie intégrante de tout projet de réfection de parcs, de rues, de places publiques ou de trottoirs.

Ruelle La ligne verte

La ruelle La ligne verte, située dans le quadrilatère formé par les rues de Rouen, Ontario Est, Wurtele et Montgomery, sera réaménagée à la fin de l’été afin d’améliorer la perméabilité du sol et de diminuer les impacts des eaux de ruissellement en réduisant la pression sur les infrastructures publiques. Ainsi, une bande centrale végétalisée avec une tranchée drainante permettra d’évacuer l’eau rapidement vers le système de rétention souterrain. Cet aménagement permettra de retenir 135 m3 d’eau.

Modélisation de la future ruelle La ligne verte

Saillies drainantes

Des saillies drainantes seront également réalisées cet été dans la rue Hogan, entre les rues Hochelaga et de Rouen. Situées de part et d’autre de la rue, ces saillies, qui auront aussi pour fonction d’apaiser la circulation, seront équipées d’un système souterrain de rétention d’une capacité de 30 m3 (60 m3 au total) d’eau.

Travaux d’infrastructure majeurs sur De Maisonneuve Est

À la fin de l’été, des travaux majeurs seront entrepris sur le boulevard De Maisonneuve Est, entre la rue Parthenais et l’avenue De Lorimier, afin de remplacer l’égout de 600 mm par 900 mm par un égout faisant pratiquement le double, soit 1 350 mm. L’aqueduc sera également réhabilité par la même occasion.

Rue Larivière

La mairesse Valérie Plante a également dévoilé hier le concept d’aménagement de la nouvelle rue « éponge » sur la rue Larivière, ce projet ambitieux qui a été annoncé l’automne dernier.

La rue Larivière est le premier projet multifonctionnel dans lequel une rue est transformée pour allier à la fois la gestion optimale des eaux pluviales, le verdissement, l’apaisement d’un secteur et les besoins récréatifs et culturels de celui-ci. Elle comprendra notamment plusieurs bassins de rétention de surface permettant de retenir environ 900 m3 d’eaux pluviales et un nouveau réseau de drainage pour diriger le ruissellement provenant des rues situées en contrehaut.

Modélisation de la future rue Larivière

La rue étant située dans le quartier culturel des Faubourgs, secteur densément habité, et adjacente à deux écoles secondaires, nos équipes ont développé un concept proposant des installations qui feront le bonheur de tout-un-chacun : bloc d’escalade, parcours ludique, tables de ping-pong, lieu de diffusion d’arts vivants et espace de détente.

Modifications réglementaires

Lors du conseil d’arrondissement de juin dernier, les élues et élus ont adopté le projet de modifications réglementaires qui vise à augmenter la résilience du cadre bâti dans Ville-Marie. Puisque, selon les projections pour 2050, l’intensité critique des pluies augmentera en moyenne de 15 %, et que la fréquence des inondations risque de doubler, le projet prévoit des dispositions pour rendre le cadre bâti et les quartiers plus résilients aux aléas climatiques. Concrètement, l’Arrondissement vient, entre autres :

  • Interdire le remplacement d’un espace non habitable situé en sous-sol par un espace habitable, sauf si cette conversion se fait conjointement à des travaux augmentant l’imperméabilité du bâtiment face aux épisodes de forte pluie. D’autres exceptions peuvent s’appliquer.
  • Restreindre la construction et l’agrandissement en sous-sol d’espaces destinés entre autres à des logements et à des commerces.
  • Pallier la perte d’espace en sous-sol – inondés à répétition et donc inutilisables sans les travaux ou les rénovations nécessaires – en retirant certaines contraintes de développement en hauteur.

« La multiplication des pluies abondantes entraînent des conséquences graves dans la vie de nombreuses personnes résidant dans Ville-Marie, particulièrement dans Sainte-Marie, a ajouté Sophie Mauzerolle, conseillère de la Ville du district de Sainte-Marie. Il était important de proposer une stratégie d’intervention globale pour faire face à la situation. Nous sommes fiers d’innover dans la révision de nos aménagements afin de répondre à ces défis, mais également d’offrir des lieux sécuritaires et agréables qui feront le bonheur des résidentes et résidents du quartier. »

Les images ci-dessus, ainsi que d’autres images des projets Larivière et La ligne verte, sont disponibles ici pour téléchargement.

SOURCE Arrondissement de Ville-Marie (Ville de Montréal)


Communiqué envoyé le 10 juillet 2024 à 15:45 et diffusé par :
, DÉPLOIEMENT DE LA STRATÉGIE GLOBALE DE GESTION DES EAUX PLUVIALES : DES ACTIONS CONCRÈTES POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE DANS VILLE-MARIEL’article original a été reconstitué du mieux possible. Pour émettre des remarques sur ce post concernant le sujet « Garder les pieds sur terre » veuillez utiliser les contacts affichés sur notre site. Le site lespiedssurterre.org est fait pour créer différents articles autour du thème Garder les pieds sur terre développées sur la toile. lespiedssurterre.org vous a reproduit cet article qui débat du sujet « Garder les pieds sur terre ». Il est prévu divers développements autour du sujet « Garder les pieds sur terre » dans peu de temps, on vous incite à visiter notre site plusieurs fois.